Spiritualis

Classé dans : Uncategorized | 0
L’apprentissage de l’unité invite à se libérer de la tendance à cloisonner, étiqueter, classer, segmenter… Qui, en nourrissant la dissociation à l’extérieur, entretient celle à l’intérieur.
Sur ce thème, je voudrais aujourd’hui aborder la spiritualité. Depuis que les religions existent, elle semble accessible uniquement à une élite. Nous avons hérité de cette croyance et tous ceux qui souhaitent donner plus de profondeur à leur vie se retrouvent face à un dilemme ; suivre leurs aspirations ou rester dans la conformité vers laquelle la société nous renvoie ?
Nombreux parlent de voie, de chemin spirituel. Comme si, ils étaient seuls à en avoir un ! En conséquence, ils se marginalisent, s’isolent et s’épuisent en opposant leur conviction à celle de la majorité. Il est prouvé aujourd’hui scientifiquement que partager des idées dans un environnement hostile à celles-ci, apporte du stress. 
Étymologiquement, spiritualité vient de spiritus « le souffle », spiritualitas « ce qui est de l’ordre du souffle ». Ainsi être spirituel peut être traduit comme « être le souffle de vie ».
Pour atteindre cet état faut-il obligatoirement pratiquer une religion ? Un pianiste inspiré ne peut-il pas l’atteindre tout autant qu’un moine récitant des mantras ?
Partout et à chaque instant nous pouvons vibrer en accord avec notre Essence !  En préparant un repas, en jardinant, en faisant l’amour et même dans notre vie professionnelle ! Ainsi Être spirituel n’est pas une vocation ! C’est un art de vivre ! Il n’y a pas besoin de démonstration, de partage, de débat, seul la Présence suffit.
Qu’on en est conscience ou non, nous somme tous spirituels. Osons exprimer l’authenticité qui nous anime!
Julien Marcadet, avril 17